Savez-vous ce qu’est en réalité la tomate ? Un fruit ? Un légume ?

La tomate est l’un des produits végétaux les plus populaires et consommées dans le régime méditerranéen. Cette comparse colorée est associée à l’été, aux sorbets, aux gaspachos rafraîchissants, aux salades et comme base pour toutes sortes de recettes. Alors pourquoi nous demandons-nous si elle est un fruit ou un légume ?

Tomates couleurs variées

En faisant des recherches sur les origines de la tomate je me suis aperçue que beaucoup la considère comme un légume. Et il est vrai que depuis notre plus jeune âge et je dirai même depuis le moyen âge, nous avons été habitué à la cuisiner en tant que tel… crues, mijotées, séchées, coulis, en sauces, purées, soupes chaudes et froides, salades, sautés, même en cocktails,… 

Peu d’aliments nous offrent une telle polyvalence en cuisine que celle donnée par la tomate. Un aliment absolument quotidien et indispensable dans le panier de millions de familles sur notre belle Terre. À tel point qu’il est difficile d’imaginer qu’il fut un temps où les livres de cuisine européens en manquaient.

Il y a des sujets de conversation qu’il vaut mieux éviter le soir avec des amis si vous voulez vous entendre avec eux, surtout s’il y a de l’alcool. La politique et le football en sont deux, mais il y en a un troisième qui semble anodin mais tellement hasardeux qu’il n’a jamais été possible de se fixer : la tomate est-elle un fruit ou un légume ?

N’y pensez pas trop car la réponse est : techniquement les deux ! Bien que les fruits et légumes fassent tous deux partie des portions recommandées 5 fois par jour, ils présentent des différences évidentes.

Tomate fruit VS Tomate légume

Eh bien, la vérité est que tout dépend à qui vous le demandez. Le botaniste, qui utilise des définitions botaniques, ou à le nutritionniste ou à le chef, qui sont plus susceptibles d’utiliser des définitions culinaires.

Et ce n’est que lorsque les conquérants du Nouveau Monde l’ont amené d’Amérique (comme de nombreux autres produits) qu’en Europe, il a été possible de commencer à profiter de cette merveille de la nature, dont je voudrais aujourd’hui vous dire quelques curiosités. Plus d’un vous surprendra sûrement !

Au sens commun du terme, nous rangeons les tomates dans la case des légumes du potager. Pour la plupart des cuisiniers, la tomate reste considérée comme un « légume-fruit », car elle se déguste souvent de manière salée. Au sens biologique du terme, c’est le fruit d’une plante et au sens botanique du terme, c’est une baie. 

La classification botanique: les tomates sont des baies.

Un botaniste utiliserait une classification botanique, basée sur les caractéristiques physiologiques de la plante, telles que la structure, la fonction et l’organisation de la plante.  Par conséquent, d’un point de vue botanique, un « fruit » est un produit porteur de graines qui se développe à partir de l’ovaire d’une plante à fleurs ou, en d’autres termes, le fruit est la façon dont la plante étale ses graines. Un fruit botanique a au moins une graine et pousse à partir de la fleur de la plante.  Avec cette définition à l’esprit, les tomates sont classées comme fruits car elles contiennent des graines et poussent à partir de la fleur du plant de tomate.

D’un autre côté, en termes botaniques : une baie, en botanique, est un type de fruit charnu, en général indéhiscent et contenant une ou plusieurs graines, les pépins. Par conséquent, tout comme le raisin, la myrtille, l’airelle, le kiwi, la pastèque, la papaye, l’aubergine et le poivron ; en botanique, la tomate est classé comme étant une baie, un “faux-fruit”.

La classification culinaire: les tomates sont des légumes.

Un nutritionniste, un chef ou même votre grand-mère utiliseraient le système de classification culinaire, qui définit les fruits et légumes d’une manière légèrement différente, en fonction de la façon dont les plantes sont utilisées et de leurs profils aromatiques. D’un point de vue culinaire, un « légume » a généralement une consistance plus dure, a une saveur moins forte et est souvent consommé dans des plats tels que les ragoûts, les soupes ou sauté dans une poêle. Un « fruit », par contre, a une consistance molle, a tendance à être aigre-doux et est souvent consommé cru, dans les desserts ou les confitures.

Les tomates peuvent être juteuses, sucrées et peuvent être consommées crues. De plus, nous utilisons des tomates pour des plats savoureux, c’est pourquoi nous les classons généralement comme légumes. 

D’où vient la confusion ?

En allant chercher un peu plus loin, il y a peut-être la réponse avec cette anecdote sur une question qui a été abordée par la Cour suprême des États-Unis en 1893. Lors de l’affaire Nix c. Hedden, à considérer la tomate comme un fruit ou un légume, à cette époque, en fait, il y avait une loi sur les droits de douane en vigueur (la Tariff Act, si contestée qu’elle est entrée dans l’histoire comme une « loi bâtarde » !!), qui imposait le paiement d’un tarif élevé sur les légumes importés aux États-Unis et qui autorisait à la place d’importer facilement le fruit sans payer aucun droit.

Les sociétés qui ont importé des tomates ont affirmé qu’il s’agissait d’un fruit et que, en outre, la science l’a approuvé. Cependant, le gouvernement a allégué qu’étant donné qu’elle était servi en salade et non en dessert, c’était un légume et que les importateurs devaient donc payer.

Notre Belle curiosité

Que ce soit ou non la raison pour laquelle la tomate est standardisée en tant que légume, la vérité est que la tomate est un cas curieux et complexe car, en fait, c’est plusieurs choses à la fois, selon le pays où nous sommes, est appelé d’une manière ou d’une autre ( la même chose se produit, avec l’avocat, l’olive, la citrouille, le maïs, la courgette, le concombre, le pois, le piment et l’aubergine )

Aujourd’hui, la tomate est l’un des aliments les plus consommés au monde. Près de 130 millions de tonnes sont produites chaque année dans 170 pays.

Elles sont devenues un élément de base dans la cuisine du monde entier. Chaque région du monde a sa propre histoire de la tomate et son utilisation au quotidien. Il semble cependant que les tomates ont eu le plus grand impact sur les habitudes alimentaires américaines, car elles sont responsables de la consommation de plus de 12 millions de tonnes de tomates chaque année, avec entre autres le fameux ketchup

Quant à la production de tomates en France elle de 624 500 000 kilos / an.

Chaque seconde, ce sont près de 4.000 kilos de tomates qui sont produits dans le monde soit environ 120 millions de tonnes de tomates cultivées et récoltées chaque année.

 
En conclusion : 

  • Pour les biologistes, la tomate est un fruit
  • Pour les botanistes, la tomate est une baie
  • Dans son histoire, la tomate est un légume
  • Légalement, la tomate est un légume
  • Familièrement, la tomate est un fruit / légume

Notre belle rouge est bien un fruit, mais nous la consommons comme un légume. La tomate est donc biologiquement parlant un fruit comestible, mais un légume culinairement parlant, donc une plante potagère. 

D’ailleurs, la tomate qui détient un record de variétés. J’ai fais des recherches à ce sujet et il existerait pas moins de 20.000 variétés de tomates dans la monde aux saveurs et couleurs diverses et variées. 

Ce fruit aussi bon cru que cuit, pauvre en calories, n’est pas prêt de disparaître ! Et il est à consommer sans modération, avec l’avantage de le trouver tous les mois de l’année.

Manger des fruits et manger des légumes crus ou cuits tous les jours vous apportera tout ce que votre corps a besoin en, oligo-éléments, vitamine C, bêta-carotène, minéraux, potassium, antioxydants et j’en passe…


Les informations sur ce blog sont fournies à des fins éducatives uniquement et ne sont pas destinées à des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.

Si vous avez des préoccupations ou des questions concernant votre santé, vous devriez toujours consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé.

Laisser un commentaire